fbpx

La transition de femme à maman

Je me souviens qu’enfant, ma seule préoccupation, après mon souhait d’être une actrice de théâtre de grande renommée, était de devenir maman de quatre enfants et d’enseigner.

Ne me demandez pourquoi, je pense que c’est dû à l’éducation

Pour commencer, je ne suis pas enseignante, mais Coach. J’ai deux enfants et je me suis arrêtée là ! (le passage de femme à maman n’est pas un long fleuve tranquille). Pour commencer, mes parents m’ont élevé avec des vérités, des certitudes qui se résument à ceci : 

  • Avant tout, tu dois avoir un travail !  ” L’indépendance est vitale
  • Dans un second temps, tu dois trouver un homme (peu importe qu’il soit beau, riche, intelligent, petit ou gros !)
  • En conclusion, ce qui est important, c’est la religion, la croyance de préférence, même culture
  • Au final, si tu réunis tout ceci, tu peux te marier et fonder ta propre famille

À juste titre, vous comprendrez qu’ayant grandi avec cette idée, je ne pouvais “faire autrement” que de respecter ce schéma. Par la suite, il ne faut pas oublier que dans le respect des traditions ou de la culture éducative, ce n’est pas anodin. 

L’indépendance pour une femme fait allusion à: https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_des_femmes.

C’est pour cela qu’il est important dans mon éducation que la femme ait une certaine indépendance financière. Le second ingrédient, toujours selon mon éducation et ma culture, vous l’aurez compris : la religion, les coutumes, les croyances, ont une grande place dans mon éducation : la même origine.

En effet, nous sommes formatés par nos parents qui eux-mêmes l’ont été, et potentiellement, nous pourrions exactement faire la même chose avec nos enfants.

Nous reproduisons ce qui nous rassure en s’accrochant à ce qui nous est connu. Le mariage dans le respect des traditions, la vie à deux puis vient l’envie ou le devoir de devenir mère.

À chaque personne que l’on croise, c’est la même question qui revient : “Alors, il est prévu pour bientôt le bébé ?”, “vous attendez quoi ?

  • j’attends juste d’avoir envie de passer le cap de devenir maman.
  • J’attends que mes aînées soient devenues maman (histoire de coutume )
  • j’attends d’être prête à donner la vie
  • Quand D _ aura décidé

En réalité, devenir parent ce n’est pas une fatalité, une obligation, ça ne se commande pas sur “Amazon”. Entre le souhait et la concrétisation de devenir mère, il y a parfois des obstacles. Le premier obstacle quand médicalement tout est ok : c’est le mental et oui, toutes les croyances qui nous ont bercé enfant ont une répercussion sur notre maternité. J’ai presque envie de dire que devenir parents ça passe d’abord par le cerveau et l‘inconscient.

En conclusion, devenir maman, c’est un cheminement qui est propre à chacun, c’est l’acceptation de devenir une femme dite “responsable”.

Laisser un commentaire

Deborah

Quadra survoltée, jonglant avec brio entre la gestion de deux mini-humains turbulents et ma mission secrète d'aidante familiale. Le tout dans un paquet-cadeau emballé ! La vie ne m'a pas toujours fait de beaux cadeaux. Maman dynamique, j'ai développé le superpouvoir de débusquer la lueur "positif" dans chaque situation, comme une véritable magicienne des opportunités déguisées !

Coach certifié, par coach académie depuis 2022.

J'accompagne les super-héroïnes du quotidien à devenir leur priorité numéro un, avec un coaching qui décoiffe, du fun et des paillettes.

Vous pourriez aussi aimer...

[instagram-feed]