fbpx
Accepter ses faiblesses c'est être libre d' être soi même
Brillez Malgré les Conseils Non Sollicités et les Faiblesses Assumées !
Mêle-toi de ce qui te regarde !

Combien de fois avez-vous entendu des conseils non sollicités comme “Si j’étais à ta place, je..”,” je te donne un conseil…,”
“À ta place, je ferais ceci ou cela”. Toutes Ces interventions, aussi bien intentionnées soient-elles, peuvent souvent sonner comme des jugements. Une intrusion, voire une “agression” Combien de fois avez-vous eu envie de répondre “DE QUOI JE MÊLE” ? Brillez Malgré les Conseils Non Sollicités et les Faiblesses Assumées !

La relation des réseaux

Sur les réseaux sociaux, les personnes rentrent en contact avec toi « normalement » pour tes compétences, ton savoir-faire ou ton utilité. Parfois, tu as des demandes, “on peut apprendre à se connaitre”, “on peut devenir ami “ou carrément pour te draguer ou t’escroquer. Quelquefois, tu peux aussi rencontrer des personnes qui semblent intéressées par ce que tu fais, mais en faites NON.
Combien d’entre vous se font attraper sur les réseaux par d’autres personne qui cherche à développer leur business en vendant leur programme d’accompagnement, de stratégie digital, ou même d’assistante virtuelle ou autres ?

Combien te promettent de promouvoir ta petite entreprise ? Celle que tu viens tout juste de monter à la sueur de ton front avec zéro euro en poche. Effectivement, elle est née à force de détermination, avec ton réseau et tes connaissances. Sortir du : Premier ” je ne peux pas”. Ensuite, c’est” complique “et pour finir, je” n’y arrive pas“. La persévérance et la détermination te permettent ensuite te dire : super, j’ai réussi. C’était dur, mais j’y suis arrivée et je suis trop fière de ce que j’ai fait.#congratulation

Jusqu’à la tout est normal. Effectivement, certains vont faire faire les choses par des professionnels. Tandis que d’autres vont vouloir le faire solo. En effet, cela fait partie de la construction du projet. Poser les premières fondations pour ensuite les ornées avec des professionnels au moment opportun. C’est comme cela que la superhéroïne que je suis a construit son projet :

D’accompagner les super-héroïnes du quotidien à devenir leur priorité numéro un, avec un coaching qui décoiffe, du fun et des paillettes. 
La naissance d’un projet

C’est vrai, monter une entreprise, décidé de se mettre à son compte, ce n’est pas une chose facile. C’est un peu comme prendre la décision d’emménager chez ton amoureux, de te marier ou même de devenir parents. Il y a beaucoup de questionnements et d’incertitudes entre ce qui est « normal » de faire, ce que les autres feraient à ta place et puis ce que toi, tu as envie.
Bref, vous l’aurez compris toutes ces incertitudes ou toutes ses phases du projet ont leur importance à des degrés plus moins haut en fonction de sa propre carte du monde.
Quand tu as un projet que tu mets en place, tu ne peux pas être au top sur tous les niveaux. C’est là que ton égo, ton estime et la confiance que tu as en toi peut en prendre un sacré coup. Notamment par toutes ses âmes charitables et bienveillantes à qui tu ne demandes rien, mais qui te dise quand même :
C’est pas mal ce que tu écris”, mais tu devrais utiliser “MERCIAPP” ou “Languagetool”  sans oubli, “je sais que tu ne m’as pas demandé,” cependant si je peux me permettre ! Au fond de moi, j’ai envie de te dire NON, je ne te permets pas, je ne t’ai pas demandé et on ne se connait pas… c’est mon égo qui me met en colère d’avoir été jugé alors que j’y ai mis toutes mes tripes. Le doute, la perte de confiance et l’estime que je me porte sont évidements misent à rudes épreuves. Sauf si je décide de ne pas croire mon égo et d’utiliser les critiques gratuites pour m’inspirer et faire passer un message sur l’importance de prendre de la hauteur et d’avoir foi en soi.

Conscient de ses faiblesses

Effectivement, j’ai beaucoup de qualités comme bon nombre d’entre vous. En revanche, je rencontre un gros défaut : l’orthographe et la grammaire sont très compliquées pour moi.https://www.debocoach.fr/face-au-monde-aux-croyances-aux-devoir-a-ce-qu-on-pense-de-moi-et-a-qui-je-suis/
Je suis une créative et quand j’étais petite, au lieu d’écouter et d’apprendre mes leçons, je préférai rêver et explorer le monde.  Résultat, j’ai une plume, sans l’ornement.

Brillez Malgré les Conseils Non Sollicités et les Faiblesses Assumées ! J’ai repris des cours de français solo pour me remettre à niveau. Je ne fais plus de fautes à chaque mot, mais je ne suis pas non plus Maitre Capello. Par ailleurs, je pense plus vite que j’écris et je suis facilement « distrayante ». (JE ME LAISSE FACILEMENT DISTRAIRE) Résultat beaucoup de fautes d’inattention !
Alors oui, mes textes ne sont pas sans fautes, je m’en excuse, mais est-il utile de me le souligner alors que l’on ne se connait pas ? Sans action derrière, est-ce que la remarque est constructive ou destructrice du peu de courage que je porte pour oser écrire avec des maladresses et des fautes ? 

L’impact des mots pour grandir

Permettez-moi de vous dire que chaque mot à sa résonance. Il peut affecter l’estime ou la confiance que l’on peut avoir de soi. Se permettre de donner un conseil à une personne qui ne l’a pas demandé, c’est comme porter un jugement.
Dire que si j’étais à sa place, je ferais ceci ou cela, c’est intrusif et non constructif, car cela peut renvoyer aussi un jugement. Parler, conseiller, faire à la place de, c’est materner, contrôler l’autre pour avoir la sensation d’être utile ou de se placer comme sauveur.
Quand cette même personne qui veut me sauver, je lui dis gentiment que je ne lui ai rien demandé, elle peut devenir victime. Par colère que son aide n’ait pas été accepté, elle devient potentiellement persécuteur. Le fameux triangle de Karpman ça vous parle ? Je suis sauveur, je suis victime et je suis aussi persécuteur.

L’acceptation, la légèreté grâce au coaching

Alors à tous ceux qui ont envie de juger, de sauver, de donner conseil. Assurez-vous que celui qui reçoit soit en accord avec cela. Le respect, la bientraitance et la bienveillance ne peuvent avoir de sens que si nous nous l’appliquons à sois même avant de l’appliquer aux autres.
Il n’y a rien de plus frustrant et de plus humiliant. Pour une personne qui prend le risque de sortir de sa zone de confort. De se prendre en pleine face « qu’il y a des fautes, que c’est bancal et que ça n’inspire pas confiance ».
Moi, sauveur ou juge : « quand je vois qu’il y a trop de fautes. Je ne lis pas en entier ».
Ne serait-ce pas une forme de discrimination ?
Un manque de respect ou plutôt un acte de courage d’avoir conscience de cet « handicap » ?
Inopinément, nous ne sommes que des humains imparfaits.
Heureusement, c’est ce qui nous permet d’avoir une marge de progression.
Un cout, un bénéfice, qu’est-ce qui est bon pour moi ?

Merci à tous ses sauveurs qui jugent, qui pensent nous sauver et à tous ceux qui ne lisent pas à cause des fautes. Ainsi, grâce à vous, je constate que la confiance et l’estime que je me porte est belle et bien ancrée grâce au coaching. Le chemin est encore long, mais grâce a “LANGUAGETOOL” je devrais faire moins mal aux yeux non !
La solution, c’est toi.
Lève-toi et marche !
Bas les masques.

Laisser un commentaire

Deborah

Quadra survoltée, jonglant avec brio entre la gestion de deux mini-humains turbulents et ma mission secrète d'aidante familiale. Le tout dans un paquet-cadeau emballé ! La vie ne m'a pas toujours fait de beaux cadeaux. Maman dynamique, j'ai développé le superpouvoir de débusquer la lueur "positif" dans chaque situation, comme une véritable magicienne des opportunités déguisées !

Coach certifié, par coach académie depuis 2022.

J'accompagne les super-héroïnes du quotidien à devenir leur priorité numéro un, avec un coaching qui décoiffe, du fun et des paillettes.

Vous pourriez aussi aimer...

[instagram-feed]