fbpx
Debocoach

L’instinct de survie face à un accident de la vie

A propos

Dépassement de soi par le coaching

I’M NOT PERFECT I’M JUST HUMAIN

Quand tes journées sont rythmées comme une partition de musique, l’envie d’avoir envie se fait de plus en plus rare. Tu te demandes pourquoi tu te lèves le matin, pourquoi tu fais ce job ? Dans un premier temps, se connaitre, c’est avancer, mais c’est surtout l’acceptation de se dépasser, d’aller de l’avant. Par ailleurs, se connaitre et écouter son corps, c’est le début d’un dépassement de soi. Effectivement, je suis de nature curieuse et enjouée, j’aime les gens, les mettre en relation, les aider à aller de l’avant, voir le positif à chaque porte négative qui se ferme. Croire en ses rêves, croire en la vie. Qu’en penses-tu ? 

Ce que je suis ?

D’abord, je suis la dernière d’une fratrie de trois filles, déjà petite, je me sentais différente de mes copines. Cependant, je ne me suis jamais sentie rejetée ou mal aimée, bien au contraire ; j’ai toujours été très “connecting people”. Je me rends compte que j’ai toujours aimé les gens, leur faire du bien, c’est presque inné. Ma sœur dit toujours que je suis mère Thérésa, candide à constamment penser que l’Homme est bon et que l’obscurité n’existe pas. Ce n’est pas totalement faux ce qu’elle dit, cependant moi, je me vois plutôt comme une superhéroïne, avec le sentiment d’être exceptionnelle. C’est ce qui fait ma force et ce qui m’a permis d’évoluer et de prendre la force dans les épreuves que la vie m’envoie

Pourquoi le dépassement de soi ?

Aidante de mes parents depuis 2009, le jour de l’AVC de ma maman, j’ai pris une sacrée claque. D’abord, je découvrais le bonheur d’être maman pour la première fois, cinq mois plus tôt. Ensuite, je réalisais que je perdais progressivement mon pilier de vie et que ma vie basculait. Ma maman était dans le coma entre la vie et la mort. Les jours défilaient, mais le temps restait comme figé. À ce moment précis, quand mon père me téléphone ce fameux samedi 10 octobre pour me dire maman est hospitalisée depuis la veille, mais qu’il n’a pas plus d’infos. Je prends conscience que ma vie prend une tournure étrange, mon cœur s’emballe, les larmes montent et je fonce à l’hôpital sans savoir ce qui m’attend. J’arrive à l’hôpital, je recherche maman, le cœur serre tout va vite, mais curieusement le temps passe très lentement. Le verdict tombe, le médecin nous explique assez maladroitement que maman est dans le coma, qu’elle une angine de poitrine, que c’est grave et qu’elle n’a pas fait un mais deux AVC. À ce moment-là, tout devient flou, entre conscience, inconscient, acceptation et déni, je deviens l’ombre de moi-même. Les questions se bousculent, la culpabilité, la peur, la colère, tout cela se mélange et je deviens l’ombre de moi-même.
La résilience comme pansement
Je suis en boucle, je me questionne, et c’est sans fin, j’ai un sentiment d’injustice d’avoir été punit… Punit, car je n’ai pas respecté la tradition religieuse lors de la circoncision de mon fils aine. À savoir, l’ainé des garçons est pour la famille du père, ce qui signifie que c’est mon beau-père qui aurait du porte mon fils lors de la circoncision. De colère et par un égo peut être trop dominant, j’ai choisi de mettre mon père à l’honneur. Je dois avouer que les relations avec ma belle famille était très conflictuel, beaucoup de blessures, de disputes, de jugement à mon égard. Après l’AVC de maman, ma vision avait changé, je prenais conscience d’une multitude de choses. La première, c’est que l’Homme s’adapte à toutes les situations, c’est une question de mental, d’acceptation, de résilience, mais surtout de survie. La seconde, c’est que ma vie d’avant ne sera pas plus jamais celle de mon avenir. Au même titre que rien n’est figé ou même acquis. C’est à ce moment-là que ” se sentir vivant “prend tout son sens, Lève-toi et marche  ! Le dépassement de soi commence à partir du moment où tu acceptes ne plus te demander pourquoi, mais Comment. Les blessures, les cadeaux mal emballés deviennent des forces pour acquérir la sagesse et l’épanouissement.    

5 commentaire

  1. […] L’instinct de survie face à un accident de la vie […]

  2. […] confiante je m’aime et je me respecte depuis que je l’ est ancré dans ma communication.https://www.debocoach.fr/depassement-de-soi-coach/ car il y a encore quelque mois de cela, « Je«  n’existait pas! .Vous devez vous demander […]

Laisser un commentaire

Deborah

Quadra survoltée, jonglant avec brio entre la gestion de deux mini-humains turbulents et ma mission secrète d'aidante familiale. Le tout dans un paquet-cadeau emballé ! La vie ne m'a pas toujours fait de beaux cadeaux. Maman dynamique, j'ai développé le superpouvoir de débusquer la lueur "positif" dans chaque situation, comme une véritable magicienne des opportunités déguisées !

Coach certifié, par coach académie depuis 2022.

J'accompagne les super-héroïnes du quotidien à devenir leur priorité numéro un, avec un coaching qui décoiffe, du fun et des paillettes.

Vous pourriez aussi aimer...

[instagram-feed]